Délais d’attente

Rien n’est plus important que la santé de votre famille. Lorsqu’il s’agit de problèmes de santé mettant potentiellement la vie en danger et nécessitant des soins comme la chirurgie cardiaque, la radiothérapie et la réparation des fractures de la hanche, il est rassurant pour les familles manitobaines de savoir que nos hôpitaux offrent des soins parmi les meilleurs et les plus rapides au pays.

  • Ce qui empêcherait les patients à obtenir leur chirurgie serait la mise en œuvre d’un demi-milliard de dollars en compressions, comme l’a suggéré Brian Pallister, chef du parti conservateur. Au lieu de réduire le financement et de permettre aux Manitobains riches à passer au sommet de la liste, nous croyons que tous les patients méritent d’avoir accès aux meilleurs soins et aux plus courts délais possibles. Le Manitoba a maintenant les plus courts délais d’attente dans tout le Canada pour la radiothérapie et la réparation des fracture de la hanche.

  • En 2013, l’Alliance sur les temps d’attente a donné la cote A+ au Manitoba pour les traitements tels que la chirurgie cardiaque et la radiothérapie. Le Manitoba figure aussi au deuxième rang pour le nombre le plus élevé de chirurgies de la hanche et du genou effectuées par habitant au Canada – nous réalisons deux fois plus d’interventions que dans le passé.

  • Avant que les cancéreux puissent commencer à recevoir un traitement efficace, ils doivent se soumettre à un processus d’orientation, d’épreuves et de diagnostic. Afin de minimiser ce moment de stress pour les familles, nous avons créé une stratégie de cheminement pour le patient atteint du cancer, une première au Canada, qui simplifiera tous les services de soins contre le cancer et réduira le délai d’attente à deux mois ou moins.

Nous savons que les interventions qui ont une incidence sur la qualité de vie, comme les chirurgies de la hanche, du genou et de la cataracte, améliorent vraiment la vie des gens, et nous faisons de réels progrès en effectuant plus de chirurgies que jamais.

Nous avons mis en œuvre un nouveau processus d’accueil centralisé qui fournit aux patients plus de choix dès le début pour qu’ils puissent obtenir leur chirurgie plus rapidement.

Dans le passé, les médecins de famille orientaient le patient vers un chirurgien particulier. Cela signifiait que, souvent, le patient n’était pas informé qu’un autre chirurgien aurait pu faire la chirurgie plus tôt.

Nous sommes d’avis que les patients devraient avoir le droit de choisir, soit le prochain chirurgien qui est disponible, soit un chirurgien particulier pour des raisons personnelles, tout en reconnaissant que pour ce chirurgien le délai d’attente pourrait être plus long.

Pour continuer à réduire les délais d’attente pour les familles, nous avons récemment fait un certain nombre d’investissements:

  • Tous les 16 centres ruraux de chimiothérapie de la province seront convertis en centres Action cancer intégraux, avec la mise en place des centres de Thompson, de Brandon, de Selkirk et de Steinbach d’ici un an. Les centres seront dotés depersonnes ressources qui s’occuperont de prendre les rendez-vous et de coordonner les soins plus rapidement pour les nouveaux patients atteints du cancer des régions rurales.

  • Nous avons connu des réussites dans la réduction des délais d’attente pour la chirurgie de la hanche et du genou. Nous savons que, grâce à des investissements ciblés, le délai d’attente pour ces chirurgies a baissé à 19 semaines, comparativement à un sommet de 44 semaines en 2005.

  • Le délai d’attente pour les IRM a été réduit de 32 semaines en 1998 à 18 semaines. Nous avons réduit ces temps d’attente tout en augmentant considérablement le nombre d’examens par IRM effectués annuellement : de 10 622 en 1999 à 70 962 en 2013- 2014.

  • Les délais d’attente pour la chirurgie de la cataracte ont été réduits à 11 semaines, soit une réduction de 50 % depuis les années 1990. Nous allons continuer à faire encore mieux. Notre nouveau programme de chirurgie de la cataracte récemment annoncé à Swan River a effectué 200 chirurgies l’année dernière (en plus de celles effectuées à Winnipeg, à Minnedosa, à Portage la Prairie et à Brandon). En 2013, 13 162 chirurgies de la cataracte furent effectuées au Manitoba, une augmentation de 20 % par rapport à deux ans auparavant (11 133).

  • Depuis 1999, nous avons modernisé plus de 100 installations de soins de santé partout au Manitoba.

Mai 2014