Environnement

Plusieurs d’entre nous se souviennent d’être allés au chalet avec leurs parents et grands-parents et espèrent explorer les forêts, les lacs et les parcs du Manitoba avec leurs enfants.

L’écodiversité de notre province la rend unique et les familles s’attendent à ce que nous protégions ces habitats pour l’avenir.

  • Nous intensifiant nos efforts en matière de changement climatique en étant la première province à signer la déclaration « Blue Dot » de David Suzuki, qui affirme notre engagement à respecter le droit de tous les Manitobains d’avoir accès à de l’eau propre, de l’air frais et des aliments sains.

  • Notre gouvernement NPD se soucie du lac Winnipeg et des eaux du Manitoba et refuse d’abandonner la lutte contre les moules zébrées. Nous allons continuer à protéger notre grand lac et nous nous sommes engagés à investir un million de dollars en 2016 dans la lutte contre les moules zébrées. Par contre, Brian Pallister et ses conservateurs se sont opposés à toutes les mesures de protection de l’eau que nous avons adoptées.

  • Le programme Power Smart de Manitoba Hydro aide les familles à économiser de l’argent en étant plus énergétiquement efficaces, crée des emplois au Manitoba et aide à lutter contre le changement climatique. Sous notre gouvernement NPD, le programme Power Smart a connu une croissance fulgurante – depuis 1999, nous avons investi cinq fois plus que dans les années 1990.

Nos investissements à long terme visant à protéger l’environnement assureront que nos parcs, nos habitats et nos ressources naturelles demeurent en bonne santé pour les générations à venir.


Faits et statistiques relatifs à l’environnement

S’attaquer au changement climatique
  • Nous nous sommes engagés à présenter une loi visant à offrir aux Manitobains un environnement sain.

  • Nous investissons 400 000 $ pour aider à créer un nouveau Prairie Climate Centre à l’Université de Winnipeg, en partenariat avec l’Institut international du développement durable (IIDD). Ce centre nous soutiendra dans la recherche sur le changement climatique et sur la façon de s’y adapter, y compris en ce qui a trait aux inondations, aux tempêtes, aux feux et aux sècheresses causés par le changement climatique.

  • L’un des premiers projets du centre consiste à appuyer le film documentaire d’Ian Mauro, Ph.D., sur la forêt boréale du Manitoba et le rôle fondamental qu’elle joue dans le captage du carbone et l’atténuation du changement climatique. Le film va se concentrer sur la région boréale et ses habitants pour nous aider à réfléchir sur sa richesse écologique et culturelle et sur les stratégies visant à la conserver.

  • Notre plan visant à diminuer les émissions fonctionne déjà. Entre 2000 et 2012, notre population a crû de 9 % et notre économie de 31 %, mais nos émissions ont diminuées de 2 %.

  • Les conservateurs de Brian Pallister ont opposé notre loi visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre et ont nommé leurs amis au comité pour ralentir l’adoption de ce projet de loi. En 2007, alors qu’il était député, M. Pallister a aussi voté contre des mesures pour la réduction des gaz à effet de serre.

Le 16 octobre 2015, le Manitoba fut la première province au Canada à signer la déclaration Blue Dot de M. Suzuki et à affirmer notre droit à un environnement sain.

Protéger les enfants et les animaux de compagnie des perticides
  • Après de vastes consultations, nous avons adopté une loi interdisant l’usage de pesticides de synthèse à des fins esthétiques sur les pelouses afin de protéger les enfants et les animaux de compagnie de produits chimiques toxiques.

  • Brian Pallister a dit que les pissenlits étaient plus une menace que les pesticides. Cette croyance le met en conflit avec des experts du monde médical comme le Dr Paul Doucette qui dit : « En tant que père, membre de la communauté et médecin, je crois fortement que cette nouvelle législation est une étape très importante pour faire de notre collectivité un endroit plus sécuritaire. La santé de nos enfants sera considérablement améliorée en minimisant les risques qu’entraîne l’exposition aux pesticides présents sur les pelouses et dans les champs où ils jouent. » (Communiqué de presse du Manitoba, le 22 avril 2014)

Protéger notre eau
  • Nous travaillons avec nos voisins dans le basin versant afin d’élaborer un plan pour sauver le lac Winnipeg. En plus d’avoir adopté la Loi sur la protection du lac Winnipeg qui impose un moratoire sur les nouvelles porcheries au Manitoba et réduit la quantité d’éléments nutritifs qui se déversent dans le lac Winnipeg, nous élaborons un accord pour le respect du lac visant à réduire de 50 % la charge de nutriments dans le lac Winnipeg.

  • Au cours des cinq prochaines années, nous allons fournir plus de un milliard de dollars sur des projets et des recherches sur la protection du lac Winnipeg.

  • Le traitement adéquat de l’eau est essentiel pour notre santé et pour des lacs sains. Nous nous sommes engagés à assumer le tiers du financement pour construire une nouvelle usine de traitement des eaux usées dans le secteur nord de Winnipeg. Nous avons interdit l’exploitation des tourbières dans les parcs provinciaux et dans toutes les zones de gestion de la faune sauf une, et nous restaurons les marais Delta et Netley-Libau.

  • En partenariat avec l’Ontario et les Premières Nations, nous avons signé un accord visant à protéger la plus grande forêt boréale intacte de l’Amérique du Nord.

  • Nous élargissons notre réseau de zones protégées. Nous allons créer jusqu’à 15 plus de parcs, de réserves écologiques, de zones de gestion de la faune ou d’autre types de zones protégées. Dans le cadre de cet engagement, nous allons créer jusqu’à 10 parcs, nouveaux ou élargis, ceci en plus des 11 parcs déjà créés depuis 1999.

  • Nous avons élargi la protection pour les espèces en voie de disparition et nous sommes devenu la première province canadienne à protéger des écosystèmes entiers.

  • Nous sommes la première province au Canada à avoir adopté une loi qui interdit la chasse d’animaux dans des enclos. Nous avons adopté des mesures qui restreignent l’exportation des ours polaires et nous avons protégé les ours polaires en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition.

Recyclage et réduction des déchets
  • Nous ouvrons la voie en matière de réduction des déchets en appuyant les programmes municipaux de compostage et en élargissant le recyclage.

  • Notre plan vert audacieux TomorrowNow comprend un nouveau fond de un million de dollars structuré pour tripler le montant de déchets organiques détournés des sites d’enfouissement par le Manitoba d’ici 2020.

  • Notre nouveau programme incitatif va redirigé des sites d’enfouissement l’équivalent de 15 000 camions à ordures de déchets annuellement et, en même temps, créer des emplois verts et un produit utilisable sous forme de compost.

Grâce à ces protections et investissements, nous assurons que nos enfants et petits-enfants auront de l’air propre à respirer, de l’eau propre à boire et un écosystème sain où vivre.

Novembre 2015