Santé

Chaque famille devrait pouvoir accéder aux soins dont elle a besoin, quand elle en a besoin.

Lorsque nous sommes arrivés au pouvoir pour la première fois, nous avons décidé de bâtir, ici au Manitoba, un système de soins de santé parmi les plus solides au pays basé sur une croyance fondamentale dans des soins de santé universels, parce que rien n’est plus important que la santé de votre famille.

  • Le principal danger pour les familles découlerait d’un système de santé privatisé, à l’américaine, comme le propose Brian Pallister. Nous rejetons un système de soins de santé où les Manitobains nantis pourraient passer en première position dans la file d’attente. Au lieu de cela, nous embauchons plus de médecins, de pathologistes et d’infirmières praticiennes de façon à ne plus jamais connaître des pénuries de personnel comme celles qui avaient plongé notre système de santé dans une situation de crise la dernière fois que les conservateurs étaient au pouvoir.

  • Nous ouvrirons trois cliniques express additionnelles dans les mois à venir, en plus des cinq qui sont déjà ouvertes. Trois cliniques innovatrices sont ouvertes en soirée, en fin de semaine et les jours fériés, une option à une visite à l’urgence ou à une clinique sans rendez-vous. Là, des infirmières et des infirmières praticiennes peuvent vous aider en cas de problèmes mineurs de santé qui ne sont pas urgents mais qui ne devraient pas attendre les heures de cliniques régulières.

  • Nous couvrons la totalité du coût des médicaments anticancéreux et de soutien admissibles, que le patient soit chez lui ou à l’hôpital. Cela permet aux familles qui luttent contre le cancer de le faire dans le confort de leur foyer, sans avoir à s’inquiéter des coûts. Nous offrons aussi de nouveaux moyens de soutien pour les cancéreux des régions rurales par le biais de centres contre le cancer régionaux et communautaires.

Les familles nous disent qu’elles s’attendent à ce que nos hôpitaux et nos programmes médicaux se classent parmi les meilleurs au Canada. Nous allons continuer à protéger et à améliorer les soins de santé afin de rendre la vie meilleure pour tous les Manitobains.


Faits et statistiques concernant la santé

Notre gouvernement s’est engagé à protéger et à améliorer les soins de santé pour les familles du Manitoba, en :

  • embauchant plus de médecins et d’infirmières pour qu’ils puissent consacrer plus de temps à prodiguer des soins;

  • assurant que votre famille ait accès aux médicaments et aux traitements d’importance vitale dont elle a besoin; et

  • continuant à accroître les installations et l’équipement à la fine pointe de la technologie.

Depuis 1999, nous avons bâti et modernisé plus de 100 installations de santé, y compris un nouveau centre de soins cardiaques d’excellence, plus de cliniques, un nouveau centre pour jeunes en situation de crise dans le Nord, un centre d’accouchement, plus de foyers de soins personnels, un centre d’intervention d’urgence en santé mentale et des hôpitaux, nouveaux et élargis.

Nous construisons aussi des centres ACCESS et des cliniques express, un nouvel hôpital pour femmes et un programme d’IRM à l’hôpital pour enfants.

Le Budget de 2015 a créé une nouvelle stratégie de santé mentale pour les enfants et les jeunes afin de promouvoir la santé mentale et prévenir les maladies mentales ainsi que d’améliorer les ressources disponibles.

La ministre de la Santé, Sharon Blady (à gauche), la ministre de la Vie saine et Aînés, Deanne Crothers, et le député d’Assiniboia, Jim Rondeau, annoncent que de nouveaux appareils de radiographie seront installés à l’hôpital Grace. Notre gouvernement construit aussi un nouvel appareil d’IRM à l’hôpital Grace qui permettra la réalisation de milliers d’examens additionnels chaque année.

Accroissement des effectifs

Chaque Manitobain qui le désire aura accès à un médecin de famille d’ici la fin de 2015.

  • Depuis 1999, nous avons ajouté plus de 732 médecins additionnels, dont plus de 250 médecins de famille.

  • Aujourd’hui, 3 714 plus d’infirmières pratiquent au Manitoba qu’en 1999.

  • Nous élargissons nos effectifs et nous embauchons de nouvelles infirmières pour remplacer celles qui prennent leur retraite – nous avons embauché un total de 2 419 infirmières depuis 2011. Ceci est tout un contraste par rapport aux années pendant lesquelles les conservateurs étaient au pouvoir, lorsque nous avons perdu 1 573 infirmières (1992-1999)

  • Nous avons élargi la formation grâce à des places additionnelles au niveau des études médicales de premier cycle, à plus de résidences médicales postdoctorales, à l’expansion de places pour la formation d’infirmières praticiennes et d’infirmières autorisées et à des stratégies exhaustives de recrutement et de maintien en poste.

Mise en œuvre de notre stratégie à l’égard du cancer

Chaque famille a été éprouvée par le cancer. Voilà pourquoi nous créons le meilleur système au pays offrant les services de dépistage, de diagnostic et de traitement les plus rapides qui soient.

  • Le Manitoba a déjà le plus court délai d’attente au pays en ce qui concerne la radiothérapie. Maintenant, il faut réduire le temps nécessaire pour les tests de dépistage et le diagnostic. Nous planifions réduire les délais d’attente à deux mois ou moins entre le moment où l’on suspecte la présence d’un cancer et le début d’un traitement efficace, y compris tous les aiguillages, les épreuves et le diagnostic.

  • Nous avons établi 17 centres pivots régionaux et communautaires de chimiothérapie dans toute la province dotés de nouveaux intervenants pivots qui s’occupent de prendre les rendez-vous et de coordonner les soins plus rapidement pour les patients.

Amélioration du Régime d’assurance-médicaments

Les Manitobains, particulièrement les personnes âgées et les personnes à revenu fixe, se tournent vers le Régime d’assurance-médicaments pour maintenir les coûts des médicaments sur ordonnance à un niveau raisonnable.

  • Nous limitons la franchise du régime d’assurance-médicaments au taux d’inflation afin de protéger les familles de la montée en flèche des coûts de médicaments sur ordonnance. Nous sommes aussi la seule province assurant où tous, peu importe leur âge ou leur était médical, peuvent se joindre au régime d’assurance-médicaments.

  • Contrairement à la plupart des autres provinces, notre Régime d’assurance-médicaments couvre la totalité du coût des médicaments lorsque la franchise basée sur le revenu est atteinte, peu importe l’âge ou l’état médical.

  • Toute personne qui demeure dans un foyer de soins personnels ou qui reçoit de l’aide sociale ne paie pas de franchise de Régime d’assurance-médicaments.

  • Au cours des 16 dernières années, environ 4 500 nouveaux médicaments ont été ajoutés au Régime d’assurance-médicaments, le programme manitobain de calibre mondial. Ceux-ci comprennent des médicaments pour traiter la grippe, réduire les risques de crises cardiaques, traiter l’eczéma grave et traiter le VIH.

Réduction importante des délais d’attente

Notre gouvernement a fait des investissements importants afin de réduire les délais d’attente pour les soins de santé.

Le Manitoba continue à avoir le plus court délai au Canada (une semaine) à l’égard du traitement du cancer par radiothérapie. En 1999, les délais d’attente pour la radiothérapie étaient dangereusement longs à six semaines.

Récemment, nous avons fait des investissements en ce qui concerne les délais d’attente qui continueront à réduire les temps d’attente dans un certain nombre de secteurs prioritaires.

  • Aujourd’hui, tous les patients nécessitant une chirurgie cardiaque au Manitoba reçoivent des soins dans le délai d’attente médicalement recommandé.

  • Le Manitoba se classe au premier rang au pays à l’égard de la radiothérapie et de la réparation des fractures de la hanche grâce aux investissements que nous avons faits dans ces domaines.

Santé dans les régions rurales et du Nord

Le Manitoba possède un des plus hauts taux de maintien en poste pour les médecins ruraux au Canada et les investissements du Budget de 2015 dans les soins de santé en région rurale résulteront en un nombre accru de médecins et d’infirmières, de nouvelles cliniques et de salles d’urgence et d’installations de diagnostic modernisées pour servir les familles de ces régions.

Nous continuons à construire des installations de santé, nouvelles et améliorées, dans la région rurale du Manitoba, y compris :

  • une nouvelle clinique communautaire à Swan River;

  • un service d’urgence à Dauphin;

  • un hôpital à Selkirk; et

  • un nouveau centre de santé de 10 lits à Notre-Dame-de-Lourdes.

Des centres de chimiothérapie sont maintenant ouverts à The Pas et à Thompson, et des centres communautaires du programme contre le cancer continueront à être offerts à Flin Flon. Ces centres pivots sont composés de dispensateurs de soins et d’experts navigateurs qui coordonnent rapidement le diagnostic, le traitement et le suivi des patients.

Octobre 2015